Le guide de la balise Hreflang : son concept et comment l’employer efficacement en SEO

mappemonde international smartphone web

Dernière modification de cet article le 12 octobre 2023 par Hugo

Pour un peu que vous ayez déjà géré une stratégie de SEO international, ce terme devrait vous évoquer des souvenirs. En effet, cette balise à implémenter dans le code de votre site est un atout de taille pour votre référencement naturel hors des terres françaises. Mais au final, qu’est-ce que ça représente, et surtout comment bien l’utiliser ? Je vous détaille tout dans cet article.

 

Concept de la balise

Déjà, la balise hreflang est un bout de code HTML à ajouter sur vos pages pour aider les robots des moteurs de recherche, et est totalement invisible pour l’utilisateur. Elle n’est pas définie par défaut lors de la création d’un site, quel que soit son CMS.

Son but est d’indiquer principalement à Google la langue du contenu, et la géolocalisation de l’audience-cible. C’est pour cela qu’elle est énormément utilisée dans les stratégies de référencement international. Elle est composée de 2 premiers chiffres, un tiret, puis 2 autres chiffres.

Elle devrait ressembler normalement à ceci :

<link rel="alternate" hreflang"XX-XX" href="URL de votre page"/>

 

Deux premiers chiffres

Les 2 premiers chiffres indiquent la langue du contenu. Pour ceci, ils se basent sur les codes ISO 639-1. Chaque code correpond à une langue différente, par exemple « fr » correspond à « français ». Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’ensemble de ces codes sur cette page.

 

Extrait du tableau des codes ISO 639-1

 

Deux derniers chiffres

Concernant les 2 derniers chiffres de l’attribut hreflang, ils sont dédiés à spécifier le pays de destination. En effet, vous pouvez très bien vous adresser dans une langue spécifique, et ne viser qu’une partie des pays l’utilisant (exemple : vous avez un e-commerce en France, où vous proposez la livraison en Suisse et en Belgique, mais non au Canada).

Cette fois, ils sont définis par les codes ISO 3166-1. Par exemple, la France est indiquée comme « fr », la Suisse comme « ch » et la Belgique comme « be ». Wikipédia propose à la consultation un tableau de codage complet.

 

Extrait du tableau des codes 3166-1

 

La balise hreflang selon les moteurs de recherche

Grandement conseillée par Google, elle est bien moins utilisée par Bing. L’algorithme du moteur de recherche de Microsoft en est la raison : il attribue plus de poids à la détection automatique de la langue, la provenance des backlinks et la source du trafic reçu plutôt qu’à l’attribut hreflang.

Une logique assez cohérente en soi, pouvant favoriser les propriétaires ayant peu ou aucune notion en SEO. Si le ccTLD (Country-Code-Top-Level-Domains, ou extension nationale d’un domaine en français) des sites référents est pris en compte, cela peut être d’autant plus pertinent pour définir l’audience-cible du site (exemple : un fort nombre de domaines référents en .ca = le public-cible devrait être basé logiquement au Canada).

 

Quel code pour quelle langue et quel pays ?

Comme expliqué dans le précédent paragraphe, chaque langue et chaque pays a un code différent à indiquer dans sa balise hreflang :

En indiquant la langue et votre pays-cible dans votre attribut hreflang, vous pouvez ainsi indiquer à Google avec précision où vous souhaitez vous référencer.

 

Bien employer une balise hreflang pour son référencement naturel

Voici une liste de quelques bonnes pratiques exhaustives qui pourront s’adapter selon votre stratégie de SEO international :

  • Indiquez pour chaque page la balise hreflang correspondante : il ne suffit pas de l’ajouter seulement sur la page d’accueil.
  • Il n’est pas forcément obligatoire d’ajouter un code de balise concernant les pays ; pratique pour le référencement des blogs.
  • Il est possible d’implanter plusieurs balises hreflang pour la même page. N’hésitez donc pas, si vous avez un e-commerce, à indiquer les codes des pays où vous livrez.
  • Chaque page doit avoir une passerelle en un clic vers sa version en une autre langue (par exemple, un pictogramme).
  • Il n’est pas nécessaire d’indiquer la balise hreflang sur vos pages présentes dans le fichier robots.txt, ou non-indexables.
  • Indiquez l’URL absolue (https://exemple.com/ma-page/) plutôt que relative (/ma-page/) dans votre balise.
  • Enfin, il existe une valeur d’attribut hreflang nommée « x-default« . Elle sert notamment à rediriger les utilisateurs quand il n’existe pas une version de la page concernée dans leur langue, ou pays. En SEO, la définir peut également aider les moteurs de recherche à découvrir plus facilement des URLs lors de leur crawl, comme le communique cet article d’Abondance.

 

Comment implémenter la balise sur votre site web ?

Via le code

Avec du code HTML

La méthode probablement la plus simple et efficace. Il suffit pour chaque page d’ajouter votre attribut hreflang directement dans le header de votre page. Si je devais l’implanter pour cet article, il ressemblerait à ceci :

<link rel="alternate" hreflang="fr" href="https://hugodomeur.com/guide-balise-hreflang-concept-comment-employer-efficacement/" />

Alors oui, cette technique peut être redondante. L’automatiser peut vous faire gagner un temps plus que précieux.

 

En passant par le Header HTTP

Pour certaines pages n’employant pas de code HTML, tels que les PDF uploadés par exemple, il est possible d’indiquer la balise hreflang directement dans les Headers HTTP. Ceci dit, cette technique marche avec tout type de pages.

Dans l’idée, ça ressemblerait à ça :

HTTP/1.1 200 OK
Content-Type: application/pdf
Link: <https://votre-site.com/votre-pdf.pdf>; rel="alternate";hreflang="fr"

 

Avec un Sitemap

Enfin, il est possible de placer la balise dans votre sitemap. On parlera alors d’attribut xhtml:link.

Exemple :

<url>
<loc>https://votre-site.com/votre-page/</loc> 
<xhtml:link rel="alternate" hreflang="x-default" href="https://votre-site.com/votre-page/" />
<xhtml:link rel="alternate" hreflang="fr" href="https://votre-site.com/votre-page/" /> 
</url>

D’ailleurs, Ahrefs propose dans l’un de ses articles dédié aux balises hreflang une manière de semi-automatiser l’implémentation de balises hreflang.

 

Sur WordPress

Bien que vous pouvez appliquer les méthodes précédentes sur votre site WordPress, il existe des plug-ins le faisant automatiquement. Je vous propose donc à titre d’exemple une solution gratuite et payante :

  • Polylang, excellent plug-in de gestion de sites multilingue. Bien qu’il existe plusieurs versions payantes, il est tout à fait possible de construire un site international totalement gratuitement avec cet outil.
  • WPML, une autre solution de référence pour votre site en plusieurs langues. De même, il incorpore automatiquement vos attributs hreflang. Il n’existe pas de version gratuite, mais ses fonctionnalités proposées sont très pratiques.

Pour ma part, je ne peux que vous recommander Polylang, qui est à la fois pratique et ne nécessite pas d’investissement. De plus, si vous avez des besoins plus complexes, vous pouvez tout à fait vous tourner vers sa version payante.

 

Sur les autres CMS

Bien que la liste serait longue, je vous partage au moins une manière d’implémenter ses tags hreflang sur 3 CMS populaires. Bien entendu et comme pour WordPress, les 3 techniques de base vues plus haut fonctionnent aussi tout à fait.

  • Wix : grâce à Wix Multilingual, vous pouvez renseigner la balise hreflang à définir sur vos pages. Simple et efficace.
  • Prestashop : comme pour WordPress, il faudra passer par un plug-in. Malheureusement il n’en existe pas de gratuits, et je ne pourrais vous en recommander à titre personnel.
  • Shopify : bien qu’il soit possible également de télécharger des plug-ins (apps) pour instaurer ça automatiquement, vous pouvez générer votre attribut avec votre fichier theme.liquid. N’ayant pas trouvé de ressources en Français, je vous invite à consulter cet article en anglais.

 

La balise hreflang est-elle réservée uniquement au SEO international ?

Eh bien, selon Google, normalement oui, ce qui est logique : si votre site est dans une seule langue, le moteur de recherche est assez intelligent pour déterminer son langage.

Mais dans les faits, n’y a-t-il pas quelque chose à gagner niveau SEO ?

L’une de mes expériences a été d’implémenter une balise hreflang « fr » sur un de mes sites (hugoapproved.com, un de mes sites étudiant) pour vérifier cette hypothèse. En plus, comme vous pouvez l’auditer, les bonnes pratiques que je donne plus haut ne sont pas respectées (honte à moi), ma balise hreflang de chaque page est renseignée pour la page d’accueil. Pourtant, malgré cette bévue, j’ai connu une hausse de visiteurs venant de certains pays francophones, comme la Belgique, la Suisse et le Canada :

 

Il faudrait que je passe sur GA4 un de ces jours…

 

Mais une fois de plus, il s’agit avant tout d’une supposition : ce trafic hors métropole française a commencé à s’intensifier une fois la balise hreflang (fr) mise en place. Mais la coïncidence est un peu forte…

 

Les limites de cet attribut

Vous l’aurez compris, la balise hreflang est un must du référencement international. Mais parmi ses avantages, il y a également des limites à prendre en compte :

  • Bien que l’accessibilité soit améliorée pour les utilisateurs grâce à cet attribut, ça reste un attribut favorisant les SEO. Il ne serait pas surprenant à l’avenir que le poids de cette balise soit réduite, au profit de la détection automatique de la langue par Google. Cependant, elle reste très utile pour cibler une ou des zones géographiques en particulier.
  • Elle est complexe et fastidieuse à implémenter si vous ne possédez pas de solution automatisée.

 

Conclusion

Même en tenant compte de ses limites, la balise hreflang est un incontournable du SEO multilingue. Bien gérée, elle peut avoir un certain poids pour Google, suffisant pour faire la différence sur les SERP. J’espère que cet article aura pu vous apporter de nouvelles connaissances, n’hésitez pas à le relayer si c’est le cas. Si vous avez une question, je serai ravi d’y répondre dans le commentaires ci-dessous. Enfin, si vous souhaitez être accompagné, n’hésitez pas à découvrir mon profil de consultant SEO sur Lyon.

There are 2 comments
  1. Très bon article, notamment sur la partie normalisation (iso, etc.)
    Je viens de le citer en interne 👍

    • Hugo

      Salut Romain, ça me fait plaisir connaissant tes compétences dans le domaine, je te remercie du retour et espère qu’il pourra aider tes équipes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 650px;}