Interview de Clotilde Bernet, Team Leader SEO chez 1ère Position

 

Alors en alternance chez 1ère Position, j’ai eu l’occasion d’interviewer ma tutrice de stage, Clotilde Bernet, actuellement Team Leader SEO. Dans cette interview, Clotilde nous parle de son parcours, son métier et sa vision par rapport à ce dernier.

 

Clotilde, Team Leader SEO, nous détaille son métier au travers de cette interview

 

Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ? Ton cursus, ton expérience et ton poste actuel ?

Clotilde : “Clotilde Bernet, actuellement Team Leader et chef de projet SEO chez 1ère Position, depuis 1 an et demi maintenant.

Je n’ai absolument pas démarré dans le digital, j’ai démarré en faisant des études pour devenir attachée de presse ou chargée de communication évènementielle. J’ai fait l’école d’attaché de presse à Lyon, l’EFAP, et c’est à travers différents stages pendant ce cursus d’attaché de presse où j’ai commencé un petit peu à voir des missions en lien avec le digital. Par exemple, mettre à jour le site internet des sites web pour les agences ou pour les entreprises dans lesquelles je bossais, rédiger des interviews ou des articles dédiés au web et non dédiés à la presse, c’est un peu par cette porte-là que je suis rentrée.

En sortant de l’école d’attaché de presse, je me suis rendu compte très rapidement que c’était pas finalement ce qui me bottait. C’est pas quelque chose qui m’attirait plus que ça, alors j’ai poursuivi l’école d’attaché de presse avec une licence en alternance dédiée au digital. C’était communication web à Lyon, et c’est là, pendant cette année d’alternance, où j’ai vraiment découvert le digital.

Alors évidemment c’était pas le métier tel qu’il est aujourd’hui, c’était plus de l’intégration, du code HTML, CSS, à l’époque d’ailleurs le titre de SEO ou chef de projet SEO n’existait pas. On se disait plutôt webmaster. Voilà comment je suis arrivée dans le SEO, et depuis 6 ans je bosse en agence en tant que chef de projet, et maintenant en tant que Team Leader et chef de projet SEO.”

 

Pourquoi avoir choisi ce métier, et quels challenges y vois-tu dedans ?

“Je ne sais pas si c’est moi qui ai choisi le métier ou si c’est le métier qui m’a trouvé. C’est un peu cliché, mais à travers les différents stages, les diverses expériences professionnelles que j’ai pu avoir après ma licence en alternance, petit à petit j’ai appris à découvrir le web.

J’ai appris sur le tas en fait, parce que ma licence en communication multimédia n’était pas ciblée sur le référencement naturel, donc c’est quelque chose que j’ai aimé approfondir par moi-même. J’ai aimé découvrir, et j’ai aimé cet apprentissage au fur et à mesure que les besoins au sein de mes agences ou au sein de mes entreprises se faisaient ressentir aussi.

Voilà, c’est un peu un apprentissage au quotidien, c’est toujours le cas pour le SEO je trouve, il faut forcément et en permanence se remettre en question et savoir évoluer en même temps que Google… Et je pense que c’est ça qui me plaît beaucoup, c’est que c’est un métier où on stagne pas, où on ne reste pas sur ses acquis, on ne peut pas y rester, et c’est ça qui me plaît.”

 

Quelle est ta journée-type ?

“Ma journée-type ? Eh bien je n’en ai pas. Le fait que je sois à la fois chef de projet SEO et Team Leader fait que j’ai forcémet 2 casquettes. j’ai une casquette gestion de projets, suivi de mes clients, suivi de mon portefeuille client, gestion des tâches, gestion d’optimisation pour mes clients qui composent mon portefeuille, et en même temps j’ai la casquette manager où il faut piloter l’équipe, il faut intervenir quand il y a besoin, savoir aider, savoir accompagner.

Du coup c’est cette casquette management / pilotage d’équipe qui est difficile car plus compliquée de la cadrer, je ne peux pas dire que j’ai une journée-type car ça va beaucoup dépendre des demandes et besoins des personnes qui composent l’équipe. Je vais plutôt adapter mon emploi du temps de chef de projet aux exigences de mon poste de management.

Donc je n’ai pas vraiment de journée-type, mais j’ai plutôt un mois-type. Pour ma casquette chef de projet seo, en général mon mois démarre sur la 1ère semaine du mois, à vérifier quelles sont les performances des sites de mes clients sur le mois précédent, dresser un listing pour voir ce que j’ai fait, quels sont les résultats… Sur le milieu du mois je vais me consacrer à tout ce qui est optimisation pratique, action complète sur le site de mes clients, effectué par moi-même ou en allant chercher des talents dans les autres équipes, la rédcation, le community management, de l’audit ux, du développement et de l’intégration auprès des intégrateurs. Et sur la fin du mois je vais me consacrer à tout ce qui est reporting et bilan.”

 

Quels sont pour toi les moments de victoire dans ce métier ? Par exemple, quand un client te remercie, ou que le trafic d’un site est en grande progression grâce à ton travail ?

“Oui, les meilleurs récompenses, ou les meilleurs victoires pour moi, c’est effectivement quand un client que je peux avoir en face de moi en rendez-vous ou au téléphone, me remercie pour ce qui est fait, pour les performances sur son site, ou simplement l’augmentation de son côté, son activité.

Voilà, c’est clairement ça les petites victoires. Ou en tous cas la plus grosse des victoires. Il y a aussi des petites victoires quand, par exemple, j’arrive à faire comprendre à un client qu’est-ce que le SEO, en quoi ça consiste, et pourquoi c’est important. Et là aussi, c’est une petite victoire.”

 

Quelles sont les qualités-clés à avoir pour faire ton travail ?

“On en a un peu déjà parlé en début de l’interview, mais une des qualités phares pour moi c’est de se remettre en question, et de ne pas rester sur des acquis. De ne pas se dire “là j’ai l’impression de tout savoir, tout connaître et d’avoir fait le tour du seo”. Pour moi, c’est faux et ça ne pourra jamais être le cas.

Autre qualité pour un chef de projet SEO c’est la réactivité, face à des changements d’algorithme, face à des résultats en baisse ou en progression sur un site internet. Il faut se montrer réactif pour comprendre ce qu’il s’est passé, et savoir le déployer potentiellement à d’autres sites.

Il y a la réactivité également, par rapport à une demande client, la satisfaction ça passe aussi par savoir se montrer efficace, rapide, pertinent quand un client a une question, une remarque, observation ou quoi que ce soit.

Et je dirais que la dernière qualité importante à mes yeux, c’est le bon sens. Pour moi le SEO c’est du bon sens avant tout, et très souvent les chefs de projet SEO ont tendance à oublier ce bon sens et à se reposer sur de l’expertise. En fait il faut avant tout aussi penser à qui on s’adresse. On s’adresse à des robots Google mais aussi à des internautes, personnes réelles, qui ont des attentes, besoins… Ces personnes réelles ça peut être nous, il faut savoir se mettre à la place de ses cibles, et faire preuve de bon sens pour leur apporter des réponses utiles et pertinentes.”

 

Peux-tu nous faire part d’un moment-clé que tu as vécu depuis que tu exerces ce poste ? Un moment de joie, de stress, quelque chose qui t’as profondément marqué ?

“C’est difficile à dire… Pendant un certain temps j’ai été à mon compte, j’ai lancé ma boîte, mon entreprise de consulting en rédaction web et accompagnement SEO pendant 3 ans. Et je pense qu’une de mes plus grandes victoires, c’est que j’ai pu en vivre, que ça a bien fonctionné, et que j’ai su trouver des client et les garder pendant 3 ans.

C’était hyper intéressant et enrichissant du point de vue personnel pour apprendre à s’organiser, trouver des clients, convaincre ces clients de me faire confiance et de me prendre en tant que freelance sur des missions de rédaction, de SEO… Je pense que c’était dans mon parcours une victoire intéressante, après j’espère que j’en aurai plein d’autres, parce que ça fait pas non plus très longtemps que je suis lancée…”

 

Dernière question, pour toi quel est l’avenir du poste de Team Leader SEO ?

“Dans mon poste, il y a toujours ces 2 casquettes. Il y a à la fois le management d’équipe et la gestion d’un portefeuille, sur la partie management d’équipe, je pense que l’avenir c’est d’avoir un management transverse, c’est-à-dire une communication large, déployée à non seulement l’équipe SEO mais aussi qui touche d’autres pôles, d’autres services.

Et pour vraiment le poste de chef de projet SEO, je dirais que l’avenir c’est à la fois de savoir construire, enrichir, fidéliser la relation client. Je pense qu’il faut avoir des qualités de pédagogie, d’écoute et de réactivité pour satisfaire et fidéliser un portefeuille client. Il y a un autre aspect, je pense qu’aujourd’hui on peut plus se cantonner à l’optimisation SEO simple à proprement parler, mais qu’il va falloir l’élargir à des notions d’acquisition, de transformation, de conversion avec des leviers plus Webmarketing et plus simplement uniquement SEO.

Donc demain je pense que le chef de projet SEO devra connaître et apprendre à manier et à faire intervenir différents leviers que simplement l’optimisation SEO technique, sémantique, ou de notoriété avec du Netlinking, et qu’il aille chercher d’autres actions complémentaires.”

 

Retrouvez Clotilde Bernet, Team Leader SEO sur LinkedIn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 650px;}